Faites le plein de relaxation ! La livraison est gratuite dès 70 euros d'achat

La relaxation par la technique de l'ASMR

La relaxation par la technique de l'ASMR

Nous souhaitions vous faire partager cet article sur une technique de relaxation qui a fait ses preuves ! Pourquoi ne pas l'utiliser lors de vos rituels bien-être à domicile ?

L’ASMR est une technique de relaxation composée de sons étranges et de paroles chuchotées qui déclenche un bien-être intense et peut aider à mieux dormir. Les vidéos d’ASMR abondent sur internet. Mais qu'est ce que c'est ? Que peut-on attendre de l’ASMR sur soi ?

Qu’est-ce que l’ASMR ?

ASMR vient de l’anglais « Autonomous Sensory Meridian Response » que l’on pourrait traduire en français par une réponse autonome du méridien sensoriel. Ceci désigne une technique de relaxation par les sensations. Les sensations sont déclenchées par un stimulus sensoriel ; un tigger. La plupart du temps ce stimulus peut être auditif et/ou visuel. L’écoute d’un son, la présentation d’un objet avec douceur et lenteur. Il s’agit de ressentir une sensation très relaxante. Cette sensation peut se manifester par des picotements et/ou des frissons en réponse à un stimulus auditif. Cette technique offre un grand pouvoir introspectif.

Les Origines de l’ASMR

La pratique de l’ASMR est récente. Elle a été nommée à la fin des années 2000 parJennifer Allen. Elle l’a appelée Autonomous Sensory Meridian Response pour faire référence, selon elle, aux voies d’énergie de la médecine chinoise (méridien) et à la réaction propre à chaque individu (autonome) face à des éléments extérieurs. Cette réaction est décrite comme une sensation de fourmillement agréable qui se propage de la tête au bas du dos. L’engouement pour l’ASMR débute dans les années 2010, beaucoup de Youtubeurs s’illustrent devant leur caméra en chuchotant des histoires de façon apaisante, en grattant ou tapotant des objets avec leurs ongles, en mastiquant et croquant des fruits, ou en se mettant en scène dans des « role-plays ». Leur but est de provoquer une sensation agréable chez celui qui écoute et regarde la vidéo. Le fonctionnement physiologique exact de l’ASMR sur le cerveau n’est pas encore pleinement déterminé, mais il est concevable scientifiquement d’établir des liens directs entre les frissons ressentis et la technique développée avec l’ASMR. Récemment, en 2018, une chercheuse britannique en psychologie Giulia Poerio a démontré que les vidéos ASMR engendraient plusieurs réactions physiologiques chez certains sujets sensibles à l’ASMR : diminution du rythme cardiaque, calme, augmentation de l’activité électrique à la surface de la peau. 

Qu’est-ce qui déclenche l’ASMR ?

Les déclencheurs de l’ASMR sont des bruits, des sons, des images, des objets. Les plus fréquents sont : le chuchotement, l’éclatement du papier à bulle, la mastication d’une biscotte, le tapotement des ongles sur un objet ou le froissement d’une feuille (en ce qui concerne les déclencheurs sonores). La lampe de poche est souvent utilisée pour les déclencheurs visuels, précise Lina Tea. « Regarder quelqu’un brosser les cheveux d’une autre personne et notre cerveau va fonctionner comme si la personne nous brossait les cheveux est une perception courante » indique le Dr Pierre Lemarquis, l’un des neurologues français à s’intéresser à l’ASMR. « Durant la séance j’utilise un bol tibétain, un gong, un carillon, un star drum ou encore un coussin ou une noix de coco que je tapote ou caresse », détaille Lina Tea. Les sons de la nature imités, par exemple par un bâton de pluie ou une bougie crépitante, sont de bons vecteurs de sensations. Mais pour réussir un ASMR il faut également un contexte : un environnement sécurisant autour de soi et une sensibilité à la proposition sonore ou visuelle utile ou intéressante du prescripteur. 

Qu’est-ce qu’on ressent ?

L’ASMR déclenche pour celui qui le reçoit, des sensations de fourmillements ou de picotements à la surface de la peau, sur le cuir chevelu, dans tout le corps. La personne peut ressentir une « chair de poule », des micro contractions sur son visage. Les réactions sont brèves et démontrent que le corps réagit et se détend. D’autres personnes ressentent des frissons de plaisir dans la tête et le haut du corps. L’ASMR peut même provoquer une relaxation jubilatoire, laissant un sentiment d’euphorie plus ou moins durable selon les personnes.

Les bienfaits de l’ASMR sur la santé ne sont pas encore démontrés mais ses effets intéressent le monde scientifique. Par exemple, la technique jouerait un rôle de sérénité. La focalisation de la pensée sur un objet ou sur une musique inspirante engendre aussi un sentiment de plaisir chez celui qui la reçoit. Le plaisir induit la sécrétion de plusieurs hormones dans l’organisme comme la dopamine, l’hormone du bonheur et la sérotonine, un neurotransmetteur que l’on retrouve dans les antidépresseurs. La pratique de l’ASMR déclenche des sensations plaisantes. 

Alors qu'attendez-vous pour utiliser cette technique bien installé dans votre canapé avec un coffret bien-être à la maison ?

Voici quelques petits liens vidéo pour une initiation !

La plus créative : ASMR Sounds by Sophie : http://goo.gl/CZu94o
La plus variée : Jessy Relaxation ASMR :  https://www.youtube.com/watch?v=Q22lVgPzNn0&t=265s
La plus magique : ASMRMagic : ASMRMagic
La plus immersive : ASMR Kali : https://youtu.be/3d-ATh5e2UA